Parking en dalles gravier et barrière en bois

Un parking ou une allée en gravier constitue une solution rapide et bon marché. Mais elle n’est malheureusement pas exempte d’inconvénients: la première chose que l’on remarque, c’est que les graviers ont tendances s’étaler, surtout si le terrain est en pente. Ensuite, le sol devient irrégulier. Des trous et des bosses apparaissent. Sans mentionner les difficultés à marcher ou à rouler…

Les « dalles gravier » sont des panneaux alvéolés permettant d’aménager des surfaces en gravier, tout en assurant une grande solidité et pérennité. Cependant, il ne s’agit pas d’une solution bon marché. La mise en œuvre nécessite, comme pour les pavés en béton, d’installer une couche stabilisée (concassé damé), des bordures, une couche de pose et les dalles elles-mêmes. C’est donc une solution un peu plus économique, mais pas au rabais. La solidité et la durée de vie sont comparables.

Dans ce chantier pris en exemple, les propriétaires désirait disposer d’un parking privé et un accès vers le jardin. Celui-ci est en contrehaut de 90cm par rapport au trottoir. La solution a consisté à démonter le mur en pierre retenant les terres et à décaisser sur une longueur de 9m, en pente vers le jardin. Un empierrement damé a été posé sur le sol, puis une couche de pose en gravier 2/7 pour les dalles (celles-ci doivent être posée sur un sol parfaitement plat). Ensuite, les dalles ont été recouverte d’un grès de Fontenoilles (gravier 7/12 jaune pâle).

Les retenues de terre sont en billes de chemin de fer. Les pierres démontées ont été réutilisée pour faire la jonction en arrondi. Une nouvelle barrière a été installée (fabrication sur mesure par les ateliers Hacobois à Perwez, http://www.hacobois.be/). Enfin,le trottoir a été refait en pavé béton 11×22 fourni par la commune.