Lever de soleil sur Namur en HDR

Fusion haute plage dynamique ou Fusion HDR ?

La plage dynamique d’un capteur d’appareil photo est moindre que celui de l’œil humain. Les images présentant de grands écarts de lumière, comme ce panorama de Namur au lever du soleil depuis la Citadelle, sont impossibles à rendre, même avec un très bon appareil photo. En effet, le soleil et le ciel sont très lumineux alors que la ville, en contre jour, est sombre.

On voit bien le problème sur les deux images ci-dessous. Sur la première (exposition f8 – 1/350, ISO 200), le ciel et le soleil sont correctement exposés, mais la ville est plongée dans le noir. Sur la deuxième (exposition f8, 1/20, ISO 200), c’est l’inverse. La ville est correctement exposée mais le ciel et le soleil sont brulés. L’écart d’exposition entre les deux images est d’environ 4EV.

La solution ? Prendre plusieurs photos en décalant l’exposition, puis fusionner avec un logiciel de « fusion HDR ». Dans ce cas, j’ai utilisé HDR Efex Pro de DxO. En cherchant un peu, vous pourrez installer gratuitement l’ancienne version, qui était éditée par Google avant d’être rachetée par DxO.

La photo du début d’article est en réalité une fusion de trois images présentant chacune 2EV d’écart, soit -2EV, 0, +2EV.