La vérité sur l’Atomium…

Hier, nous avons été nous balader autour de l’Atomium. Pour épater Jo, j’ai fait mon érudit et je lui ai expliqué que , comme son nom le suggère, cette construction représente un atome de fer mais que les boules sont en aluminium. Ce matin, voulant tout de même vérifier le bien fondé de mon affirmation à propos de l’aluminium, je consulte Wikipédia. Et là, un premier doute s’installe. L’article mentionne, sans autre explication, qu’il représente un « cristal de fer »! Je fais donc comme tout le monde (j’ai vu ça sur Facebook): j’approfondis la question.

Voici ce que j’ai appris.

  • L’Atomium, contrairement à ce que son nom suggère, représente un cristal de fer (*) agrandi 165 milliards de fois. Car oui, le fer s’organise en cristaux! L’Atomium est donc constitué de neuf atomes de fer, eux mêmes constitues de 26 protons, 30 neutrons et 26 électrons. Notez que le cristal de fer possède cette forme de cube avec un atome central uniquement à température ambiante et sous pression atmosphérique normale.
  • Qu’il a été construit pour l’exposition de 1958 et restauré de 2004 à 2006. Les plaques triangulaires constituant les sphères ont été remplacées par des plaques en acier inoxydable.
  • il mesure 102 m de haut et pèse environ 2400 tonnes.

(*) D’autres métaux s’organisent de façon identique.

Source: Idée reçue : L’Atomium représente un atome.

Vous voilà plus malin. Et moi aussi!

[Modula id=’15’]
Canon EOS 5d, objectifs 28mm 2.8.

Note: non j’ai pas cogné Jo, c’est trois jours après son opération de la mâchoire… Nous avons eu droit à quelques regards. Chacun se raconte l’histoire qu’il veut.