Comment fonctionne un nettoyeur haute pression ?

Comment fonctionne la pompe d’un nettoyeur haute pression Kränzle?

Je prends l’exemple d’un Kränzle, mais un Kärcher fonctionne de la même manière. Dans une certaine mesure, le fonctionnement s’apparente à celui d’un moteur, avec des soupapes, des cylindres et des pistons.

Le plateau oscillant M, entraîné par le moteur, anime les trois pistons K (un seul représenté). La platine L sert de guide aux pistons. Le corps de la pompe G correspond au cylindres.

La descente d’un des pistons cause une dépression qui entraîne l’eau dans le cylindre, à travers la soupape d’admission correspondante (B). Sous l’action du plateau, le piston remonte en poussant l’eau sous haute pression vers la soupape d’échappement correspondante (E). Les soupapes d’admission et d’échappement sont identiques.  Un ressort les maintiens fermées. Elles s’ouvrent soit sous l’effet de l’aspiration, soit sous l’effet de la pression.

Circuit sous-pression ou en by-pass

Quand le pistolet de la lance est ouvert, l’eau sous haute pression s’échappe selon la flèche rouge. Lorsqu’il est fermé, la soupape de by-pass D s’ouvre sous l’effet de la pression et permet à l’eau de circuler dans la pompe, en circuit fermé, sous une pression d’environ 10 bars. L’eau s’échauffe peu et peu, ce qui explique pourquoi ces nettoyeurs ne peuvent pas tourner longtemps avec le pistolet fermé. Notez que sur les nettoyeurs plus récents, la soupape de by-pass D comporte un contacteur qui arrête le moteur.

Le clapet anti-retour F empêche l’eau dans le tuyau de revenir vers la pompe. La soupape de décharge A sert à la fois de limiteur de pression (130 bars max) et de régulateur (0-130 bars).

Notez la pompe qui comporte deux étages de joints, unique chez Kränzle, constitués d’une part de l’ensemble de joints C et du joint n° 2 sur la platine L. Si l’étage principal C fuit, l’eau peut s’échapper entre le corps G et la platine L, évitant de polluer l’huile dans le carter.

Kranzle 1150. Eclaté pompte complet.